Jeudi 22
15. Constructions maritimes et fluviales
Inge BERTELS
› 9:20 - 9:40 (20min)
› AMPHI 150 PLAT - SESSION 6
CONSTRUIRE LE PORT EN SITUATION COLONIALE: Le cas du port d'Alger aux XIXème-XXème siècle
Souha Salhi, Souha Salhi  1, *@  
1 : Laboratoire d'Histoire de l'Architecture Contemporaine  (LHAC)  -  Site web
Ecole doctorale Fernand Braudel, Université de Lorraine
2 rue Bastien-Lepage/Parvis Vacchini BP 40435/ F-54001 Nancy Cedex -  France
* : Auteur correspondant

Les ports ont joué un rôle stratégique dans la conquête et le contrôle des territoires de colonisation, en visualisant une cartographie des grandes villes-capitales coloniales on constate que la majorité d'entre elles étaient des villes-ports à l'image d'Alger, Dakar, Saigon dans l'empire colonial français ou Bombay, Singapour et Hong Kong dans l'empire Britannique. C'est dans ce contexte que je me propose de présenter mon travail sur le processus de formation de l'infrastructure portuaire d'Alger durant la période coloniale française entre 1830 et 1962. De par sa position stratégique sur le bassin méditerranéen, le port d'Alger fut le principal débouché maritime de la colonie et l'un des points d'ancrage de l'expansion territoriale française en Afrique. Durant cette même période, va s'opérer un phénomène de dissociation progressive entre port et ville dans la capitale coloniale, cela se traduit par le passage d'un système de port imbriqué spatialement et fonctionnellement à la ville à un appareil portuaire de plus en plus indépendant de l'espace urbain. Je tenterai de démontrer à travers cette étude, comment la formation de l'infrastructure portuaire en contexte colonial, a généré de nouvelles dimensions architecturales, urbaines et territoriales pour la ville d'Alger. Une partie importante de mon exposé sera consacrée au port en tant que tel et à l'évolution de ses équipements et infrastructures, à travers un historique des principaux projets d'agrandissements portuaires durant la période coloniale. J'enchaînerai ma présentation en donnant un aperçu sur le développement de la relation ville-port et la reconfiguration du lien entre les deux entités, cela se traduit par la formation de nouvelles structures d'articulation urbano-portuaire à l'exemple du Boulevard de front de mer construit en 1860. Enfin, je reviendrai brièvement sur le réseau de chemins de fer reliant le port à l'arrière-pays.


Personnes connectées : 1 Flux RSS