Mercredi 21
10. Construction des paysages
Thomas RENARD
› 16:40 - 17:00 (20min)
› 1B10 - SESSION 2
Le domaine de Percanville : Analyse architecturale de la propriété des gouverneurs du Havre au XVIe siècle.
Matthieu Pinon  1@  
1 : ENSA Paris-Malaquais
ENSA Paris-Malaquais

En 1564, Charles IX nomme Corbeyran de Cardaillac de Sarlabos gouverneur du Havre, afin de repousser les Anglais et d'assurer la sécurité de la navigation de commerce.Il se charge, dès lors, de faire réparer les fortifications de la ville. Satisfait de ses services, Charles IX lui fait don de terres à proximité de la citadelle. Cette zone est alors dénommée « New haven ». Plus tard, Guillaume de Marceilles use d'un nouveau toponyme, celui de « Parquanville ». Sur cette place, Sarlabos fait construire un domaine avec « maisons à demeurer, granges, estables, colombier et un moulin à vent et beau jardin clos de murailles »

Cette communication se concentrera sur les différents acteurs du chantier et les dispositions constructives des bâtiments. L'analyse technique des différents mémoires de travaux entre 1688 et la révolution nous permet de mieux comprendre le processus de construction, ou plus exactement le processus de réhabilitation des bâtiments du XVIe siècle. La lecture de ces mémoires, de par leurs quantitatifs et les prix unitaires, nous permet une immersion dans un chantier de construction. La quasi-totalité des corps d'état y est représentée : gros œuvre, charpente, couverture, menuiserie, serrurerie, vitrerie. Par comparaison avec des chantiers contemporains étudiés précédemment, il nous est alors possible de comparer les approvisionnements en matériaux, la variation des prix. Ce travail dépasse l'étude de cas pour dresser un panorama des différents artisans et fournisseurs présents sur la rive droite de l'estuaire de la seine au XVIIe et XVIIIe siècle.

Enfin, l'analyse formelle de ces travaux de réparation (dimension des ouvrages, quantité etc...) ainsi que leur description devraient nous permettre d'esquisser les dispositions constructives de ce domaine et ainsi de mieux comprendre le paysage des faubourgs d'une ville portuaire au XVIe siècle.


Personnes connectées : 1 Flux RSS