Mercredi 21
4. Droit et économie de la construction
Philippe BERNARDI
› 13:50 - 14:10 (20min)
› 1A03 - SESSION 5
Le contrat dans le secteur du bâtiment : marqueur d'affaires et de confiance ? Exemple catalan au bas Moyen-Âge.
Sandrine Victor  1@  
1 : Institut National Universitaire Champollion Albi  (INUC Albi)  -  Site web
FRAMESPA UMR 5136
Place de Verdun 81012 Albi Cedex -  France

Le notariat géronais des XIV et XVe siècles montrent la place fondamentale du contrat pour comprendre les modalités économiques et sociales des chantiers. Objet d'un colloque à l'UQAM en 2006 en puis d'un séminaire en 2015 AFHC / Lamop, le contrat est un document essentiel pour l'étude du monde médiéval, et de la construction en particulier. Il semble à Gérone être l'apanage d'une catégorie de personnel, excluant la main d'œuvre salariée traditionnelle, qui, elle, ne bénéficie pas des avantages du passage devant notaire. L'embauche salariée pour un travail à effectuer dans le cadre d'une équipe sur un chantier se fait d'homme à homme, dans le cadre d'un marché de la main d'œuvre très dynamique, mobile et fluctuant. Le contrat est donc un plus, une stabilité et une garantie pour l'artisan comme pour le commanditaire, dans le cadre d'un chantier à livrer clef en main. Il assure au premier un recours. Il garantit au second la qualité technique et matérielle de l'ouvrage. Chacune des deux parties sait en effet ce à quoi elle s'engage, autant du point de vue moral que financier. Ce rapport à la moral est peut-être le plus problématique, car le contrat encadre la qualité des travaux, l'engagement sur l'honneur par serment, la parole donnée, caractéristiques de l'époque médiévale, comme le montre les travaux regroupés par F. Laurent. Au final, comme L. Fontaine a pu le voir, on serait davantage sur un marché des liens de confiance. La discussion d'Homme à Homme est toujours la plus efficace. Après avoir étudié la structure interne des contrats conservés dans les fonds catalans et en particulier géronais, il sera pertinent d'essayer d'y lire la nature des affaires unissant des hommes entre eux, ainsi que la marque de la confiance en la parole donnée.


Personnes connectées : 1 Flux RSS