Vendredi 23
2. Processus de conception/Processus de construction
Antonio BECCHI
› 15:00 - 15:20 (20min)
› 1B11 - SESSION 4
La notice de montage des mille clubs : les conditions de la diffusion de l'art de l'assemblage
Mathilde Lavenu  1@  
1 : ensacf  (ecole nationale supérieure d'architecture de clermont-ferrand)  -  Site web
Ministère de la Culture et de la Communication
71 bd cote blatin 63000 clermont-ferrand -  France

L'enjeu de cette contribution est d'interroger à partir d'un corpus architectural du XX° siècle : les "1000 clubs de jeunes" (1967-1977), un outil singulier rarement convoqué dans le processus de conception et de construction : la notice de montage.

Réservée aux objets, la notice permet d'achever par soi-même avec des primo-outils la réalisation d'un artefact conçu par autrui. En architecture, quelques précurseurs, à l'instar de Jean Prouvé, se sont confrontés à cette question en explicitant les conditions de l'assemblage de leur conception.

Ces démarches singulières n'ont pas, pour autant, imprégné la préfabrication en architecture et notamment lors de son apogée en France durant les Trente glorieuses. Dans ce contexte, l'opération des mille clubs, initiée en 1967 par le ministère de la Jeunesse et des Sports, revêt un caractère significatif puisque la conception par préfabrication et la délégation de l'acte de réaliser conditionnent la morphogenèse de ces équipements de proximité. Ainsi, confronté à l'assemblage pour édifier l'équipement livré en kit, la notice de montage est dès lors l'outil retenu pour encadrer les réalisations.

Élément clé de ce processus, la notice de montage est mise en regard d'archives écrites et orales relevant de l'acte de réaliser et est d'observations post-réalisation issues de relevés et de photographies. Cette confrontation ante et post-édification permet d'appréhender la dimension didactique de la notice, de mesurer son statut d'intercesseur dans le processus de conception et d'éclairer la délégation de l'acte de réaliser à des non-initiés.

Architectures normalisées et identitaires, les mille clubs interpellent quant à l'articulation entre maîtrise d'oeuvre et exécution et interrogent les modalités de délégation de l'acte de réaliser. Elles bousculent la compétence d'édifier et contribuent à éclairer les réflexions liées aux enjeux contemporains du projet d'architecture et de l'acte de bâtir.


Personnes connectées : 1 Flux RSS