Jeudi 22
7. Métiers/Acteurs
Valérie NEGRE
› 9:00 - 9:20 (20min)
› 1A02 - SESSION 3
Un devis fait "en celle forme et à sa guise". Questions autour de la conception d'une chapelle à Plufur (Côtes-d'Armor) en 1499
Michèle Boccard  1@  
1 : Centre de recherche bretonne et celtique  (CRBC)  -  Site web
Institut des Sciences de l'Homme et de la Société - ISHS, Université de Bretagne Occidentale (UBO)
20 Rue Duquesne CS 93837 29238 BREST Cedex 3 -  France

La chapelle Saint-Nicolas de Plufur (Côtes-d'Armor), construite en 1499, porte sur sa façade une longue inscription qui détaille les noms des principaux intervenants du chantier, dont le commanditaire, un seigneur de Plusquellec qui aurait fait "le devis en celle forme et à sa guise", et celui du maître d'oeuvre, Philippe Beaumanoir, qualifié de "maître ouvrier en pierre". Cette inscription, exceptionnelle par les précisions qu'elle nous donne sur la répartition des rôles sur un chantier de construction, questionne sur les relations existant à la fin du Moyen Âge entre artistes et commanditaires, sur la culture architecturale de la petite noblesse locale, et surtout sur les rôles réels joués par les uns et les autres dans la conception du monument : est-on face à une desciption réaliste, presque ethnographique, des fonctions de concepteur et de technicien, ou au contraire, face à une inscription à caractère laudatoire, qui attribue au commanditaire une place centrale en reléguant l'architecte à l'arrière-plan ?

Par contrecoup, l'inscription de Saint-Nicolas de Plufur entraîne des interrogations d'ordre sémantique : quel sens donner ici au terme "devis", quelles acceptions recouvre-t-il précisément ? Quel emploi en est fait à la fin du Moyen Âge, un moment où l'architecte-concepteur devient un personnage central du chantier de construction ? Peut-on transférer ce que l'on connaît des grands chantiers contemporains à un petit édifice perdu au fond des bois comme la chapelle Saint-Nicolas de Plufur ?

C'est à l'ensemble de ces questions que nous tenterons d'apporter un éclairage supplémentaire en les replaçant dans un cadre plus général grâce à quelques comparaisons appropriées.


Personnes connectées : 2 Flux RSS