Vendredi 23
3. Chantier
Marie Paule HALGAND
› 15:00 - 15:20 (20min)
› 1A04 - SESSION 1
Le chantier de la reconstruction de la ville du Havre
Anne Pantet  1@  , Roxana Eleta-Defilippis  1  , Isabelle Valtier  2@  , Morgane Chevé  1@  , Véronique Bonneau- Contremoulins  3@  
1 : Centre de Recherches Interdisciplinaires Habitat- Bâtiment- Béton (CRIHBB) de l'Université du HAVRE
Normandie Université, Le Havre
2 : Centre de Recherches Interdisciplinaires Habitat- Bâtiment- Béton (CRIHBB) de l'Université du HAVRE
CAUE, 27 rue François Mitterrand 76142 PETIT QUEVILLY
3 : Direction études urbaines et prospective et coordination mission Unesco LE HAVRE
Ville du HAVRE

Après-guerre, le MRU confie la reconstruction de la Ville du Havre à Auguste Perret, Architecte et Entrepreneur expérimenté, qui s'entoure d'un groupe d'Architectes, créant ainsi l'Atelier Perret en juillet 1945. Le chantier havrais est souvent décrit comme un chantier expérimental de grande ampleur (150 ha), avec une trame caractéristique de 6,24 m et l'emploi massif de la préfabrication. Le secteur classé de la ville du Havre sur la liste du patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 2005 correspond à la zone reconstruite.

En se basant certes sur le vaste travail documentaire du dossier UNESCO, largement argumenté et fourni, mais aussi d'autres références bibliographiques, il est intéressant de préciser les conditions de réalisation de ce chantier. L'ampleur du projet est à l'origine d'une organisation, conduisant non seulement à une pré-industrialisation du béton, mais aussi à la planification des tâches et la gestion des hommes et des matériaux (cadence, gestion des stocks, arrivée des matériaux.....). Les constructeurs ont certes réalisé les études de stabilité, et ont réalisé les plans de Perret, mais ils ont aussi mis en place des outils de la planification en regard de la gestion humaine avec l'organisation du travail et la sécurité, de la gestion du matériel, avec l'usage des coffrages pour la construction et pour la préfabrication et leurs moyens de levage, et de la gestion financière. Par ailleurs, à la fonction de l'ouvrage, à son esthétisme, à sa solidité il faut examiner aussi la possibilité matérielle pour les habitants de l'acquérir. Dans ce travail, l'ensemble bâti est examiné durant sa phase de construction non seulement sous ses aspects architecturaux et techniques, en liaison avec tous les corps d'état, de l'Architecte, aux Décideurs, aux Ingénieurs et aux Ouvriers qui l'ont construit mais aussi pour répondre à des besoins sociaux et économiques.


Personnes connectées : 1 Flux RSS