Mercredi 21
2. Processus de conception/Processus de construction

› 17:00 - 17:20 (20min)
› 1B11 - SESSION 4
Voûtes légères. La technique de construction en poterie creuse entre la France et l'Italie au cours de la première moitié du XIXe siècle
Lia Romano  1@  
1 : Université de Naples Federico II, Département d'Architecture  (DIARC)  -  Site web
Palazzo Gravina - via Monteoliveto, 3 - 80134 Naples -  Italie

La première moitié du XIXe siècle est pour le Royaume de Naples, ensuite «Royaume de Deux-Siciles», une époque marquée par des avancées scientifiques dans le domaine de l'architecture : la domination française et la fondation de l'École des Ponts et Chaussées ont fortement influencé l'histoire de la construction dans le sud de l'Italie pendant cette période.

La littérature technique italienne dévoilent multiples allusions aux écrits français, qui confirment les échanges scientifiques entre la France et l'Italie. Une grande attention est accordée aux différentes techniques de construction pour bâtir les voûtes, notamment celles en tubes creux d'argile, utilisées depuis l'époque romaine selon diverses modalités. Toutefois, c'est au début du XIXe siècle qu'on constate une nouvelle diffusion de ce système constructive, grâce à un regain d'intérêt pour les architectures romaines-byzantines dans le contexte européen en tant que points de référence clés du point de vue technique. Les exemples trouvés en France, Russie, Allemagne et Italie montrent que l'étude des techniques antiques ont eu une influence directe sur les systèmes de construction du XIXe siècle et ont atteint des pays lointains mais qui partagent les mêmes références culturelles. Dans le détail, le Royaume des Deux-Siciles a connu une large diffusion de l'utilisation des voûtes en tubes creux d'argile – à savoir, dans le Principato Ultra et le Contado du Molise – qui sont des zones à risque sismique élevé par rapport auxquelles il est possible d'évaluer le degré de vulnérabilité du système constructif.

À la lumière de ces considérations, cette étude vise à approfondir les voûtes en poterie creuse entre Principato Ultra et Contado di Molise au cours de la première moitié du XIXe siècle à travers l'interprétation de la littérature constructive française et italienne et aussi à l'analyse directe des architectures emblématiques, en proposant informations utiles pour la conservation de cette technique de construction.



  • Autre
Personnes connectées : 2 Flux RSS