Mercredi 21
2. Processus de conception/Processus de construction
Hélène ROUSTEAU-CHAMBON
› 14:30 - 14:50 (20min)
› 1B11 - SESSION 4
Transmission de connaissances techniques du gothique tardif sur le territoire français. Voûtes asymétriques
Enrique Rabasa Díaz  1@  , Ana López Mozo  1, *@  , Miguel Ángel Alonso Rodriguez  1, *@  
1 : Universidad Politécnica de Madrid [Madrid]  (UPM)  -  Site web
Calle Ramiro de Maeztu, 7, 28040 Madrid -  Espagne
* : Auteur correspondant

L'évolution de la construction gothique de voûtes s'est produite de façon différente dans les divers pays européens, en particulier en ce qui concerne les méthodes de conception de l'élévation du réseau des nervures ou de la volumétrie des voûtes. Certaines de ces procédures ont été reprises et sont plus ou moins connues. Mais les particularités de la conformation spatiale pour une voûte concrète ne sont actuellement pas faciles à déduire par la simple observation de leur apparence ou du plan, et ça ne l'était certainement pas non plus à l'époque pour un maître maçon : il faut pour cela une explication ou l'accès aux traces. Ce travail vise à approfondir la transmission technique des connaissances dans le gothique tardif européen par l'analyse du volume des voûtes apparemment semblables.

De ce point de vue, cette communication vise à étudier la propagation en Europe d'une sorte de voûte asymétrique très particulière, qui a un diamant central et dont les arcs diagonaux sont souvent partiellement absents, et qui apparaît dans trente-quatre bâtiments différents et dans diverses sources écrites originales. Nous connaissons quatre cas de ce type de voûtes en France ; ils constituent sans aucun doute un élément important dans les rapports que nous pouvons établir, depuis ceux que l'on trouve en Allemagne, certains même dans le SO de la Pologne, jusqu'à ceux que l'on peut trouver en Espagne. Basée sur un relevé photogrammétrique de ces voûtes françaises, cette communication aborde l'approche du processus de conception du réseau tridimensionnel des nervures réalisé par leurs créateurs, pour pouvoir établir des rapports avec le reste des cas connus et confirmer ou démentir la transmission de connaissances techniques au-delà de la similitude apparente des types et de l'ornementation ou la présence de maîtres dans différents lieux.


Personnes connectées : 1 Flux RSS