Vendredi 23
2. Processus de conception/Processus de construction
François FLEURY
› 9:20 - 9:40 (20min)
› 1B11 - SESSION 4
Le rêve du chantier moderniste: relations entre architectes d'avant-garde et entrepreneurs français dans les années 1920
Etien Santiago  1@  
1 : Harvard University [Cambridge]  -  Site web
Massachusetts Hall Cambridge, MA 02138 -  États-Unis

Nous savons tant à propos des architectes qui ont conçu les bâtiments novateurs des années 1920 et 1930, lançant en même temps un mouvement moderne qui impactera profondément l'architecture successive du vingtième siècle. Pourtant, nous en savons beaucoup moins sur les entrepreneurs et entreprises qui ont construit ces bâtiments précurseurs. Qui étaient-ils? Comment ont-ils exécuté des projets architecturaux motivés par l'ambition de rompre avec le passé? Quels rapports entre les techniques de construction employées, l'organisation des chantiers et la main d'oeuvre, et les idées spatiales ou esthétiques imaginées par les architectes? Pour ce troisième Congrès Francophone d'Histoire de la Construction, je propose une conférence orale qui répondra à ces questions en privilégiant le contexte des entrepreneurs français, et particulièrement ceux basés dans la région Parisienne. ***

Pendant les années 20 et 30, beaucoup architectes occidentaux s'emparent avec engouement du sujet des matériaux nouveaux. L'idée que le développement de l'architecture moderne dépend directement du progrès des moyens de construction provoque de nombreux débats, tout en attirant toujours plus d'amateurs. Plusieurs historiens et critiques de cette époque promeuvent les oeuvres innovatrices de certains jeunes architectes en affirmant qu'elles découlent tout simplement du progrès technique. Quelques décennies plus tard, des nouvelles générations d'historiens se dressent contre cette idée, depuis devenue courante. Ils démontrent que la réalité constructive des immeubles modernistes s'écarte souvent loin des propos excessivement optimistes, déterministes, et simplistes de leurs défenseurs. Ces polémiques historiographiques ont longtemps négligé la place de l'entrepreneur. Pourtant, les entrepreneurs jouent un rôle capital, pas du tout passif, dans la transformation d'un projet architectural en oeuvre construite. Ma conférence dévoilera comment les contours de ce rôle de l'entrepreneur ont bousculé, et de même ont été bousculés par, l'architecture avant-garde des années 20 et 30.


Personnes connectées : 1 Flux RSS