Jeudi 22
15. Constructions maritimes et fluviales
Pascal DUBOURG-GLATIGNY
› 14:00 - 14:20 (20min)
› AMPHI 150 PLAT - SESSION 6
La machine royale de Marly et la Seine 1674-1817
Eric Soullard  1@  
1 : Docteur en histoire, Université de Grenoble II
Université de Grenoble II

La machine de Marly, construite par Louis XIV pour élever l'eau de la Seine afin de faire jouer les fontaines de Versailles, est la plus grosse mécanique hydraulique jamais construite par l'homme. En effet, quatorze roues à aubes barraient la Seine en travers pour faire actionner en série près de 250 pompes pour satisfaire le plaisir des Grandes eaux royales.

Comment la Seine a-t-elle été aménagée afin de pouvoir construire un tel monstre mécanique ? Comment une telle machine, faite de bois et fer, peut-elle défier le temps et durer plus de cent ans ? Comment entretenir, faire fonctionner, réparer les pilotis, vannes, roues, digues faites en bois pourrissables ? Quels artisans et corps de métiers sont appelés à intervenir ? Et à quel coût ?

Ensuite quelle partie du fleuve est laissée aux mariniers qui approvisionnent Paris en blé et denrées ? En quoi le fleuve, à cause de cette énorme construction, devient-il alors un espace conflictuel entre nautes et pouvoir royal ? Qui l'emporte entre les mariniers gênés dans leur navigation et le monarque absolu qui tient à tout prix à approvisionner Versailles ?

Enfin le roi peut-il si facilement dompter la nature ? Dans quelles mesures la machine fait-elle face aux inondations, gélées et débacles récurrentes de la Seine lors du "petit âge glaciaire" des XVII-XVIIIe s ? Quels équipements techniques sont construits à la machine de Marly pour faire face précisément aux caprices et colères du fleuve ?

Finalement quelles raisons décident, sous le Ier Empire, de la destruction de la machine ? Dans quelles mesures le fleuve qui actionnait la machine est-il aussi l'une des causes de sa fin et de sa destruction ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 



  • Poster
Personnes connectées : 2 Flux RSS