Vendredi 23
8. Circulation des savoirs
Bettina HORSCH
› 14:20 - 14:40 (20min)
› 1A03 - SESSION 5
L'usage de la briques dans les edifices espagnoles à Bejaia (Algérie) 1509/1555 entre influence et innovation
Naima Abderrahim Mahindad  1, 2@  
1 : Institut d'architecture
université Saad Dahleb, Blida -  Algérie
2 : Ecole Nationale de Conservation et de Restauration des Biens Culturels

En 1509, pendant la conquête Espagnole, la ville de Bejaia (Algérie) a connu, l'édification et le remaniement de trois forts : Une forteresse sur l'emplacement d'un ancien palais Hammadite ; Le remaniement d'un ancien fort Hammadite, ; La fortification d'une vieille citadelle à coté de l'arsenal, sur les assises du vieux port romain. Ces forts sont de formes et de tailles différentes. Chacun d'entre eux se distingue par un aménagement et une organisation fonctionnelle particulière, lui conférant ainsi une typologie architecturale propre et des typologies constructives spécifiques.

On relève au niveau de ces édifices, l'usage de la brique qui revêt différents appareillages et systèmes constructifs. On la retrouve ainsi dans les murs en pisé comme parements ou dans, les murs de commandes de très grande épaisseur ainsi que dans les couvertures maçonnées. Des systèmes constructifs qui présentent des similitudes avec l'architecture et les matériaux utilisées à la période médiévale en Espagne, alors que, la tradition constructive dans d'autres régions géographiques et culturelles de l'Algérie médiévale optait, plus pour des systèmes constructifs se basant sur des murs en pisé avec un coffrage confectionné en planches de banchage et l'usage de la pierre et des moellons.

Ces différences dans les modes de constructions adoptés, nous interpellent sur les influences subies ou exercées, lors de l'édifications de ces forts. 

A travers une approche comparative par rapport à la tradition constructive de l'Espagne médiévale relatée dans les documents historiques et l'analyse des matériaux de constructions, et leur mise en œuvre dans les édifices étudiés de la ville de Bejaia, nous essaierons de reconnaître pour le cas de Bejaia: quels fut l'apport d'une transmission d'un savoir faire transmis ou importé , par rapport à une culture constructive d'héritage et la spécificité d'un savoir-faire local.

 

Champs chronologiques : Période médievale (1509-1555)

Champs géographiques : Algérie ( Bejaia)


Personnes connectées : 1 Flux RSS