Vendredi 23
7. Métiers/Acteurs
Hélène ROUSTEAU-CHAMBON
› 15:00 - 15:20 (20min)
› 1A02 - SESSION 3
Le savoir-faire des constructeurs de charpentes en bois en Belgique au XIXe siècle au travers d'une étude de cas
Louis Vandenabeele  1@  
1 : Vrije Universiteit Brussel - Department of Architectural Engineering  (VUB - æ-LAB)  -  Site web
Pleinlaan 2 1050 Brussel -  Belgique

L'emploi du fer, qui se généralisa dans le domaine de la construction belge vers la moitié du XIXe siècle, apparut comme une alternative de choix face aux matériaux traditionnels. Néanmoins, le bois continua encore longtemps à être utilisé pour les constructions intérieures telles que les charpentes de toitures, qui restent encore aujourd'hui largement méconnues.

Les nombreux traités de l'époque (résistance des matériaux, stabilité, construction, etc.) illustrent bien l'influence des avancées de l'ingénierie du fer sur la conception des charpentes en bois en ce qui concerne les typologies, dimensionnements et assemblages. Malgré cela, ces ouvrages n'apportent que peu d'informations sur le rôle des différents acteurs de la construction au cours de cette évolution. C'est pourquoi l'étude de cas reste une approche incontournable afin de comprendre la mise en place de ces nouveaux procédés dans la pratique constructive.

Pour ce faire, nous analysons un ensemble de charpentes belges réparties au cours du XIXe siècle et dont les archives ont été préservées. À partir de l'analyse de ces documents historiques (croquis, plans, cahiers des charges, correspondances, devis, photographies de chantier, etc.), nous déterminons l'impact des différents intervenants sur les principaux choix constructifs : la sélection des bois, le choix d'une typologie, le dimensionnement des éléments structuraux ainsi que les techniques d'assemblage.

Ainsi, l'analyse et la comparaison de ces projets offrent un aperçu détaillé de la contribution des artisans, entrepreneurs, architectes et ingénieurs au cours des différentes phases de conception et de construction des charpentes en bois. De plus, cette étude de cas souligne l'impact des nouveaux matériaux et connaissances du XIXe siècle sur une pratique constructive jusqu'alors fortement ancrée dans la tradition et l'empirisme.


Personnes connectées : 1 Flux RSS