Mercredi 21
1. Méthodologies
Thomas LEDUC
› 16:00 - 16:20 (20min)
› 1A04 - SESSION 1
Le chantier de construction gothique revisité par les relevés 3d. L'exemple de la collégiale Saint-Paul à Liège
Mathieu Piavaux  1@  , Roland Billen  2@  , Pierre Hallot  2@  , Julien Adam  1@  
1 : UNamur - AcanthuM  -  Site web
2 : ULg - Unité de Géomatique  -  Site web

L'église Saint-Paul à Liège est une vaste collégiale mise en chantier dans les années 1230-1240 et achevée au XVe siècle, et qui a endossé au XIXe siècle le statut de cathédrale du diocèse de Liège après la destruction de la cathédrale Notre-Dame et Saint-Lambert. Elle a fait l'objet entre 2011 et 2015 d'un chantier d'étude interdisciplinaire d'archéologie du bâti, destiné à affiner l'étude des techniques de construction gothiques, au fil d'une analyse systématique des maçonneries, enrichie par des compléments d'étude sur les charpentes. A la faveur d'une collaboration avec l'Unité de Géomatique de l'Université de Liège (R. Billen, P. Hallot) et de recherches connexes, au sein du laboratoire de recherche AcanthuM, exploitant le relevé photogrammétrique assisté par drone (J. Adam), le Laser-Scan et la photomodélisation ont été intégrées à la méthodologie de ce projet. L'enjeu était de mieux cibler les apports et limites de ces technologies à l'étude d'une grande église médiévale. Cette communication dresse le bilan de cette approche. Elle se concentrera moins sur les techniques d'acquisition des données – même si celles-ci seront brièvement rappelées - que sur l'exploitation de ces données graphiques et topographiques par l'archéologue. Elle envisagera à la fois l'apport de ces outils à la compréhension de la structure et des surfaces murales, et les modalités de retraitement des « données brutes » livrées par le Laser-Scan par l'archéologue, que ce soit pour leur harmonisation avec les conventions de représentation de l'archéologie du bâti ou dans la perspective d'une évolution de ces conventions stimulées par les potentialités offertes par le Laser-Scan. Cette communication montrera l'apport respectif et la complémentarité de ces méthodes dans l'analyse de l'architecture gothique et attirera également l'attention sur les problèmes et limites qu'elles recèlent, comme sur les débats méthodologiques menés actuellement en la matière.


Personnes connectées : 1 Flux RSS