Vendredi 23
3. Chantier
Marie Paule HALGAND
› 14:20 - 14:40 (20min)
› 1A04 - SESSION 1
Histoire de la première cathédrale d'Alger
Amel Bellala  1@  
1 : Laboratoire VAP, Ecole nationale polytechnique d'architecture et d'urbanisme  (LVAP, EPAU)

La présente recherche porte sur la restitution historique de la première cathédrale d'Alger sur la base de sources archivistiques inédites. Lors des premières occupations françaises de l'Algérie en 1830, le besoin d'avoir une cathédrale regroupant les militaires s'est avéré vite nécessaire. Pour des raisons d'économie des couts, surtout durant les premières années de guerre, l'idée de convertir une des mosquées de la casbah était la solution la plus judicieuse. Cette opération a nécessité une adaptation de l'espace cultuel en premier lieu. Suite à l'accroissement du nombre des fidèles, le besoin d'agrandir la cathédrale devenait de plus en plus indispensable.

Insérée au cœur d'un tissu traditionnel mauresque, cette opération s'est effectuée en premier lieu, sous le patronage de l'architecte P.A. Guiauchain, chargé de la redéfinition de la trame urbaine dans la basse casbah. Ce choix inadéquat a engendré la démolition progressive des différentes parties du monument, finissant par sa destruction totale ainsi que celle des constructions mitoyennes, afin de libérer une assiette foncière plus grande au profit de la nouvelle cathédrale. Le chantier a connu une succession de plusieurs architectes, des réadaptations du choix architectural et stylistique, et le remploi de certains éléments architectoniques, pour être livrée après plusieurs dizaines d'années.

Cet article mets l'accent sur les différentes phases du chantier, à savoir sa conversion en premier lieu, ensuite son adaptation aux besoins du culte catholique, son agrandissement suivant la nouvelle trame urbaine, sa démolition, et enfin sa reconstruction selon le modèle des églises du 19eme siècle. C'est ce palimpseste qui fait la particularité de ce monument emblématique. 



  • Autre
Personnes connectées : 1 Flux RSS