Mercredi 21
6. Fabrique des ambiances
Ignacio REQUENA
› 13:50 - 14:10 (20min)
› 1A02 - SESSION 3
La littérature technique du XVIIIème siècle sur le chauffage entre France et Allemagne
Alberto Grimoldi  1@  
1 : Politecnico di Milano, DAStU  (Polimi, DAStU)  -  Site web
Via Golgi 39 - 20133 Milano -  Italie

Le début du XVIIIème siècle coïncide avec un tournant significatif du progrès scientifique et de ses applications. Dans ce cadre, les systèmes de chauffage évoluent: il faut exploiter la chaleur de la fumée et reduire la consommation de bois, ce sont des tentatives qui ont été entamées dès le XVIIème siècle. En Allemagne les poëles doivent chauffer soit par rayonnement soit par convection, assurer le changement d'air, tandis qu'en France les cheminées acquièrent la complexité des poëles. Une abondante littérature fait état d'une quantité de petites améliorations qui se partagent entre milieux domestiques et activité productives. Les compétences et le statut des auteurs sont très variées: physiciens qui représentent la science nouvelle, „mécaniciens” et horlogers liés à la mécanique appliqué, empirique, de la tradition des”machines”, architectes, nobles dilettantes: on remonte aux racines scientifiques et on mesure l'influence de l'innovation dans la société. Les textes français sont très lus: Leutmann (1723) cite Gauger, et à rebours l'introduction historique d'Ardenni (1828) à son Manuel du Poêlier-fumiste se souvient de Kessler, bien qu'il devienne „Lestard”... Ce rapport se manifeste dans le nombre croissant des traductions.

La contribution vise à établir une bibliographie raisonnée de la litterature technique en allemand du XVIIIème siècle et du début du XIXème siècle à ce sujet, y compris les interprétations de l'invention du siècle, le poële Franklin: la recherche porte sur les textes spécialisés, quelque dizaine, et sur les indications à ce sujet des traités d'architecture, et des premiers répertoires de „technologie”eux aussi assez nombreux dans l'aire germanophone.Il s'agit de suivre l'évolution technique, soit dans la structure et la construction des appareils de chauffage, en briques, en faïence, en fonte, en tôle...soit dans l'évolution des prestations, dans les changements nécessaires à l'exploitation de la houille, et enfin d'évaluer les avantages du progrès aux yeux des contemporains


Personnes connectées : 1 Flux RSS