Vendredi 23
8. Circulation des savoirs
Javier GIRON SERRA
› 11:00 - 11:20 (20min)
› 1A03 - SESSION 5
La formation de l'architecte et du maçon en Bretagne sud au XVIIe siècle
Erwann Le Franc  1, *@  
1 : Centre André Chastel : Laboratoire de recherche en histoire de l'art  (CACLRPFHAO)
MIN CULTURE, CNRS : UMR8150, Université Paris IV - Paris Sorbonne
Galerie Colbert - INHA 2e étage 2 rue Vivienne 75002 PARIS -  France
* : Auteur correspondant

Comment devient-on architecte au XVIIe siècle ? Nous savons que l'apprentissage familial prolonge au XVIIe siècle une tradition très ancienne, mais pas exclusive, de transmission du savoir architectural. Nous savons aussi qu'un changement s'opère en France au XVIIe siècle, lorsque certains maîtres maçons prennent le titre d'architecte. Cette transformation s'accompagne-t-elle d'un changement de compétence chez ceux qui adoptent ce titre ? Pour y répondre nous proposons d'analyser le parcours de plusieurs figures d'architectes sur le territoire et dans la période concernée, en nous intéressant à leur milieu d'origine, à leur culture et à leur pratique professionnelle.

Pour compléter ce premier point, nous regarderons comment, en l'absence de corporation de métier, se déroule la transmission du savoir en dehors du cadre familial. Nous aborderons cette question, à partir de l'étude de neuf contrats d'apprentissage compris dans la période 1630-1700 pris dans les archives du Morbihan. Cette analyse permettra de mieux comprendre les conditions et les modalités de transmission du savoir du métier de maçon.


Personnes connectées : 1 Flux RSS